IPv6 par défaut sur Windows Vista

| 0 Commentaires

Les élus de Microsoft, qui ont pu avoir une copie de la bêta de Windows Vista, commencent de plus en plus à parler de ce nouveau système d’exploitation et l’on apprend aujourd’hui que la firme semble avoir choisi de supporter l’IPv6 par défaut sur sa nouvelle mouture.

La première question qui pourrait venir à l’esprit serait : « pourquoi ? ». Aujourd’hui, quasiment tous les réseaux utilisent l’IPv4 (IP Version 4). Cela voudrait-il dire qu’il faudra revoir votre LAN de fond en comble ? Absolument pas et Microsoft a eu la bonne idée d’intégrer ce protocole à l’IPv6 sous la forme d’une architecture IP double couche. Ainsi, Vista supportera concomitamment l’IPv6 et l’IPv4, ce qui est possible sachant que les deux partagent des traits communs. De toute façon, la firme de Redmond n’avait pas vraiment le choix car toute autre solution aurait été suicidaire.

En effet, crée dans les années 70, l’IPv4, même s’il a été amélioré depuis, est aujourd’hui considéré par beaucoup comme trop vieux. Son système d’adressage 32 bits fait que les experts clament haut et fort qu’il n’y a plus assez d’adresses IP pour la planète. La solution la plus prisée pour contourner ce problème reste le NAT (Network Address Translation), qui consiste à permettre au routeur de changer l’adresse IP du destinataire au moment où ce dernier le reçoit, mais d’autres problèmes font que l’IPv6 est de plus en plus perçu comme le successeur de l’IPv4.

Les apports de l’IPv6

Tout d’abord, il résout le problème fondamental des adresses puisqu’il utilise un espace de 128 bits, ce qui permet un nombre considérable d’IP, en tout cas largement suffisant pour nourrir les besoins de la planète.

Si l’IPv6 est perçu comme le prochain protocole par défaut, c’est qu’il est aussi plus rapide que son prédécesseur, grâce entre autres, à la simplification des en-têtes de routage qui permet au routeur de renvoyer les paquets qu’il reçoit plus rapidement. Il est aussi en théorie plus sûr que l’IPv4 en raison de l’intégration de l’IPsec qui serait mieux incorporé dans Vista que dans les versions actuelles de Windows (XP et 2003) qui peuvent déjà gérer l’IPv6.

Les hommes n’aiment pas changer leurs habitudes et il est fort à parier que les utilisateurs grincent un peu des dents lorsqu’ils migreront sur ce nouveau protocole, mais beaucoup estiment qu’à la longue, il s’imposera comme une norme difficilement contournable.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.