Le RE-ADSL 2 autorisé par l’ARCEP

| 0 Commentaires

L’autorité de régulation des Communications Électroniques et des Postes vient de rendre son avis final concernant l’autorisation de la mise en place en France du de la technologie Re-ADSL2 dans le cadre de l’accès à la boucle locale de France Télécom, un prolongement de la technologie Re-ADSL, décidée le 17 novembre dernier.

Re-ADSL, de son petit nom « Reach Extended » est un dérivé de l’ADSL qui permet d’accroître la distance entre le DSLAM et l’abonné. Selon France Télécom, ReADSL permet de booster la partie la plus basse du spectre, en envoyant plus d’énergie entre 25 et 200 kHz. Cette technologie doit permettre de prolonger de 5 à 10 % la portée des lignes pour des débits de 128 kbps et 512 kbps. En d’autres termes, là où l’ADSL n’est proposé que sur les lignes dont l’affaiblissement est inférieur à 70dB, le READSL permet de raccorder les lignes dont l’affaiblissement est entre 70 dB et 75 dB.

La technologie Re-ADSL 2 permet quant à elle aux abonnés de disposer d’un (Haut-)débit supérieur à 512 kbps y compris lorsque l’atténuation de la ligne est supérieure à 75 dB. Une excellente nouvelle pour les oubliés de l’ADSL en France, qui commencent à s’impatienter et aimeraient bien pouvoir abandonner leur modem 56k pour accéder à un Internet digne de ce nom. Même si le déploiement de Re-ADSL semble prendre plus de temps que prévu, France Télécom devrait mettre en place prochainement cette technologie sur ses serveurs téléphoniques. On notera tout de même que le Comité d’Experts émettra un avis sur les lignes dont l’atténuation est supérieure à 75 dB avant la fin de l’année 2005. Pour le moment, le sort de ces lignes est encore en suspend.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.