Google évince Microsoft des négociations avec AOL

| 0 Commentaires

Depuis plusieurs mois déjà, AOL laisse entendre qu’il cherche à nouer un partenariat stratégique pour dynamiser sa présence sur la toile et surtout booster ses services de recherches dont la recherche payante est toujours aux abonnés absents. Jusqu’à présent Microsoft semblait être l’allié de choix d’AOL, la firme de Redmond courtisant son ex-rival pour lui offrir, notamment, les services de son moteur de recherche MSN Search, en lieu et place de la recherche Google actuellement proposée par AOL. Seulement voilà, le Wall Street Journal révélait en fin de semaine dernière que, selon une source proche du dossier, Microsoft aurait été évincé du projet de rapprochement, au profit de Google, ce dernier étant prêt à prendre une participation de 5% dans AOL soit environ un milliard de dollars.

Si un partenariat renforcé entre AOL et Google se concluait d’ici quelques jours, cela constituerait un véritable camouflet pour Microsoft qui comptait bien devenir le groupe numéro un de l’Internet mondial en fusionant AOL et MSN. Bien que perçu comme favori dans un éventuel rapprochement avec AOL, Microsoft risque bien de se faire devancer par son ennemi juré Google. AOL pourrait en effet faire le choix de la continuité commerciale avec Google, un partenaire de longue date, plutôt que de se risquer à chambouler son activité de recherche. Et justement cela permettrait à Google d’avoir un débouché dans le monde des portails et non plus seulement de la recherche, alors qu’AOL offrirait enfin de la recherche payante et bénéficierait de sources de revenus publicitaires renforcées.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.