Google attaqué pour des brevets liés à Google Talk

| 0 Commentaires

La « folie des brevets technologiques » continue de faire des ravages outre-Atlantique et Google risque d’en faire les frais. En effet, la société new-yorkaise Rates Technology qui ne dispose d’aucun produit mais seulement d’un vaste portefeuille de brevets technologiques a décidé d’attaquer en justice le célèbre moteur de recherches. La cible de l’attaque est cette fois-ci l’application de messagerie instantanée Google Talk.

Rates Technology affirme que le logiciel en question viole plusieurs de ses brevets et estime que le préjudice pourrait atteindre les 5 milliards de dollars ! Rates Technology affirme que d’habitude il cherche à négocier à l’amiable un accord en échange, en moyenne, de « 5 petits millions de dollars ». Mais apparemment, l’arrogance de Google n’aurait pas plu à Rates Technology.

Plusieurs sociétés comme Mitel Networks, Alcatel, Hello Direct, GN Netcom et GB sont déjà poursuivis par Rates Technology qui réclame des sommes colossales en guise de dommages et intérêts (945 millions pour Mitel et 1,155 milliard de dollars US pour Alcatel). Depuis sa création, il y a plus de 15 ans, la société aurait déjà réussi à négocier plus de 700 accords, notamment avec Yahoo, Microsoft ou Verizon. Rates Technology serait aussi en négociations avec AOL, eBay/Skype.

Rates Technology dit avoir en sa possession des brevets technologiques qui couvrent entièrement la technologie de voix sur IP.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.