Les serveurs P2P eDonkey Razorback saisis

| 0 Commentaires

Notre confrère Ratiatum nous apprend que les serveurs Razorback qui étaient rattachés au réseau eDonkey (employé notamment par les logiciels eMule et Shareaza) ont été saisis aujourd’hui par la police fédérale belge.

Les serveurs Razorback étaient capables d’accueillir plus d’un 1,1 million d’utilisateurs du réseau d’échange de fichiers eDonkey. Ce type de serveur permet simplement de mettre en relation les différents clients du réseau, notamment en indexant l’ensemble des fichiers partagés par les internautes. Des fichiers partagés qui n’étaient pas toujours légaux et souvent protégés par le droit d’auteur.

Sur le fond et sur la durée, la disparition de Razorback ne va pas sans doute pas changer la donne puisque les utilisateurs d’eDonkey/eMule vont logiquement se tourner vers d’autres serveurs et/ou vers le réseau Kad qui est entièrement décentralisé et qui n’a donc pas besoin de serveur pour fonctionner.

L’un des deux administrateurs seraient effectivement en garde à vue. On ignore pour le moment les motifs précis qui justifient cette saisie / arrestation. Une source proche des administrateurs aurait confirmé que les différentes informations relatives aux connexions établies sur le serveur étaient stockeés en mémoire vive. La police n’aurait donc pas accès à ces précieuses informations.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.