Microsoft : un patch à vocation juridique

| 0 Commentaires

Microsoft a publié aujourd’hui un patch qui permet de modifier la prise en charge des contrôles ActiveX dans Internet Explorer. Une modification logicielle qui ne corrige aucun bug mais qui permet surtout à Microsoft de satisfaire la justice. En effet, il y a quelques années Microsoft avait été condamné par la justice pour avoir violé un brevet d’Eolas et de l’Université de Californie.

Le brevet en question portait sur une technologie qui permet d’intégrer des plug-ins dans les navigateurs. Le créateur de Windows avait été condamné alors au mois d’août 2003 à verser pas moins de 521 millions de dollars et à effectuer des modifications dans son navigateur.

Microsoft précise que ce patch peut modifier l’affichage de certaines pages Web. La firme de Redmond demande aux développeurs Web de revoir certains aspects de leur page pour proposer un affichage optimal avec les navigateurs Internet Explorer accompagnés de cette mise à jour.

Dans son communiqué, Microsoft affirme que la plupart des utilisateurs Internet Explorer devraient installer le patch. Lequel devrait accompagner les mises à niveau de sécurité qui seront publiés dans les 4 – 6 prochains mois. On notera que cette mise à jour n’est proposée que pour Windows XP SP2 et Windows Server 2003 SP1. Elle peut être téléchargée à partir de Windows Update.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.