Microsoft brevette la fenêtre popup télévisuelle

| 0 Commentaires

Le 23 mars dernier, le bureau américain des brevets (USPTO) a validé une demande déposée par Microsoft, concernant un système qui permettrait aux fournisseurs de contenus télévisuels du câble ou du satellite d’afficher des fenêtres pop-up à l’écran sous certaines conditions. Ces dernières apparaitraient en réponse à une action de l’utilisateur, ou serviraient de notifications d’alerte, pour indiquer par exemple qu’il est temps de régler sa facture ou prévenir qu’une chaîne lance une offre promotionnelle.

Le système, conçu pour que le téléspectateur soit averti à coup sûr de l’alerte, soulève un certain nombre de problèmes. L’alerte ou le message peut être envoyé à un moment où le téléviseur est éteint, voire à un moment où le téléviseur fonctionne mais où personne ne le regarde. Afin de pallier à ses inconvénients, les concepteurs du brevet ont établi qu’il était nécessaire que l’alerte soit conservée en mémoire, affichée lorsqu’une action est détectée et qu’elle ne disparaisse qu’après validation du téléspectateur, pour être sûr que ce dernier en ait bien pris connaissance. Ces conditions sont nécessaires pour que, par exemple, factures et avis d’impayés soient bien reçus par l’utilisateur, explique le texte du brevet. Or, un tel système n’existe pas pour le moment.

« Par conséquent, le besoin d’une technique permettant d’afficher un message tout en s’assurant que le téléspectateur en prend bien connaissance est réel », indique le texte. Un besoin auquel Microsoft devrait s’empresser de répondre, si l’on se fie à ce brevet tout juste validé. Rappelons que l’éditeur commercialise une plateforme de gestion des contenus aux fournisseurs du câble ou de l’ADSL. Il a d’ailleurs récemment passé un accord en ce sens avec l’opérateur allemand Deutsche Telekom, qui s’appuiera sur Microsoft TV pour développer des services interactifs sur télévision dans le cadre de ses offres de télévision sur ADSL.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.