P2P : Bearshare prêt à fermer ses portes

| 0 Commentaires

Bearshare a annoncé hier un accord passé avec la RIAA (Recording Industry Association of America), l’association chargée de protéger les droits des maisons de disques. Cet accord vient régler le différend qui opposait la RIAA à la firme Free Peer créatrice de Bearshare. La RIAA, suite au verdict du procès Grokster (voir la brève Peer To Peer : Grokster a perdu son procès !), a lancé il y a plus d’un an une vague de plaintes contre plusieurs services d’échange de fichier, parmi lesquels on peut citer Bearshare mais aussi eDonkey, LimeWire ou Soulseek.

Free Peers s’est donc engagé à verser la somme de 30 millions de dollars à la RIAA et à cesser ses activités liés à l’échange de fichiers pour régler cette affaire à l’amiable. iMesh, qui a également réglé ses différends avec la RIAA et qui s’est lancé dans l’aventure du Peer To Peer payant et légal, a profité de l’occasion pour mettre la main sur la technologie, la liste des utilisateurs et sur le nom de domaine de Bearshare. Le montant du rachat n’a toutefois pas été spécifié.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.