TorrentSpy affirme avoir été hacké par la MPAA !

| 0 Commentaires

Valence Media, la société qui édite le site TorrentSpy, spécialisé dans le recensement et la diffusion de liens BitTorrent, accuse la MPAA (Motion Picture of America) d’avoir eu recours aux services d’un hacker pour pénétrer ses secrets. L’association qui défend les intérêts d’Hollywood aurait même rémunéré ce pirate 15 000 dollars, pour récupérer des renseignements confidentiels sur les activités de TorrentSpy. Valence Media a déposé une plainte, la MPAA nie les faits.

Le pirate serait parvenu à accomplir sa mission et aurait ramené à la MPAA quelques grilles de calcul contenant les revenus et les dépenses du site de janvier à juin 2005, ainsi que quelques copies d’écran des paramètres des serveurs TorrentSpy. On peut supposer que cette attaque, si elle est avérée, avait pour but de mettre en place une stratégie contre le site en question, accusé par la MPAA de contribuer au vol généralisé de fichiers vidéo.

Justement, c’est ce dernier point qui a été mis en avant par la MPAA pour sa défense. Cette dernière nie en effet les faits, et rétorque, dans un entretien accordé à Cnet, que TorrentSpy ne cherche qu’à masquer sa compromission dans le piratage d’oeuvres vidéo sur Internet. Quelle que soit la position de TorrentSpy et de Valence Media vis-à-vis du piratage de films, l’affaire pourrait se révéler gênante pour la MPAA dans la mesure où les méthodes auxquelles on la soupçonne d’avoir eu recours relève de l’espionnage industriel et tombent sous le coup d’un certain nombre de lois américaines.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.