Yahoo! et eBay annoncent un partenariat exclusif

| 0 Commentaires

Deux des principaux géants américains de l’Internet ont annoncé hier la signature d’un accord, valable pour plusieurs années, visant à faire front ensemble face à la concurrence et à associer leurs forces de frappe respectives pour la promotion de leurs services. Dans le courant de l’année, le portail américain Yahoo! et le ténor de la vente aux enchères sur Internet vont mettre en place des dispositifs croisés de publicité et de valorisation de leurs contenus. Cette coopération pourrait être amenée à s’intensifier avec le temps, sans qu’il soit pour autant question d’une fusion entre les deux sociétés.

En matière de recherche et de publicité, Yahoo! deviendrait selon les termes de cet accord le partenaire exclusif d’eBay. De son côté, Yahoo! pourrait intégrer aux pages de son portail ou de son moteur de recherche certaines listes de produits proposés à la vente sur eBay. Les deux géants pourraient également collaborer pour la création d’une nouvelle barre d’outils eBay qui embarquerait un certain nombre des services proposés par Yahoo! comme la messagerie instantanée. On évoque également la possibilité d’une fonctionnalité de type « click to call » intégrée qui permettrait aux enchérisseurs d’eBay d’entrer d’un clic en contact avec les vendeurs via Yahoo! Messenger ou Skype qui est, rappelons-le, propriété d’eBay depuis octobre 2005.

Autre volet de cet accord : le système de paiement en ligne PayPal, qui appartient également à eBay. Yahoo! pourrait ne plus utiliser que ce dernier pour facturer ses services « Premium », tout en en assurant la promotion auprès de ses autres partenaires. PayPal comme Skype revendiquent plus de 100 millions d’utilisateurs à travers le monde. « Nos clients profiteront de la combinaison des technologies de pointe et des services de Yahoo! et d’eBay, qui leur apporteront les meilleurs expériences en ligne possibles », a indiqué Terry Semel, PDG de Yahoo!.

Cette annonce, immédiatement répercutée sur le cours en bourse des titres des deux géants (+ 12% pour eBay et près de + 4% pour Yahoo!) constitue un rude coup pour leurs ambitieux concurrents que sont Microsoft ou Google. Tout comme la prise de participation de Google dans AOL, elle illustre parfaitement les considérables enjeux financiers de la bataille du Web.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.