Contre les rootkits : Microsoft PatchGuard

| 0 Commentaires

Avec la prochaine version de son système d’exploitation, Microsoft devrait définitivement fermer la porte aux Rootkits, ces programmes cachés qui ont défrayé la chronique. Windows Vista devrait ainsi inclure la technologie Microsoft PatchGuard. Celle-ci a pour objet d’empécher les applications non autorisées de modifier le noyau de Windows, via une couche de sécurité supplémentaire. Les pilotes en mode noyau ne pourront plus ni écrire ni remplacer des éléments du Kernel de Windows, autrement dit son noyau. D’après Microsoft cette technologie va réduire encore les éventuels risques de crash systèmes alors que les auteurs de Rootkit risquent d’avoir du fil à retordre !

La technologie PatchGuard est qui plus est sûrement à l’origine des problèmes de compatibilité rencontrés avec les jeux protégés par StarForce, le pilote n’ayant plus accès au noyau du système d’exploitation.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.