Free augmente le débit de ses abonnés dégroupés

| 0 Commentaires

Le fournisseur d’accès Internet Free annonce aujourd’hui l’augmentation du débit théorique des abonnés Freebox dégroupés. Les abonnés aux offres ADSL 2+ dégroupées de Free peuvent ainsi désormais bénéficier d’un débit maximum de 28 Mbit/s, au lieu de 24 Mbit/s auparavant, toujours mesuré en mode ATM (voir ADSL : les FAI jouent sur les débits IP et ATM). Ce débit, à mettre en rapport avec les offres ADSL concurrentes (situées entre 1 et 18 Mbit/s ATM selon les fournisseurs d’accès), est rendu possible, selon Free, grâce à l’utilisation de la technologie Nitro qui équipe les puces Broadcom que l’on retrouve, ça tombe bien !, dans les Freebox et dans les DSLAM (les équipements des centraux téléphoniques).

Cette hausse de débit est déjà effective et automatique pour les abonnés dégroupés disposant d’une Freebox v4 ou v5 ayant activé le réglage du temps de latence de la ligne téléphonique sur le mode « sans bridage ni contrôle » (poétiquement intitulé « Patate ») dans leur console de gestion (c’est-à-dire que ce débit est accessible aux abonnés situés à proximité du central téléphonique, au risque d’engendrer des erreurs et des pertes de paquets). Free rappelle qu’au 31 décembre dernier 70,2% de ses abonnés sont dégroupés. D’ici à fin décembre 2006 Free espère afficher les 75% d’abonnés dégroupés.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.