Bientôt la recharge électrique sans fil ?

| 0 Commentaires

Alors que de nombreuses technologies permettent déjà de s’affranchir d’un certain nombre de câbles de communication avec nos périphériques (citons le Bluetooth, le WiFi ou encore le prochain Wireless USB), le câble d’alimentation reste, dans bien des cas, encore présent.

Une équipe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a toutefois décidé de s’attaquer au problème une bonne fois pour toute. Ces chercheurs ont ainsi travaillé sur le « transfert d’énergie sans fil », un concept déjà utilisé avec les puces sans contact RFID que l’on retrouve notamment dans les « Passes Navigo » de la RATP, mais dont la portée et la puissance sont aujourd’hui assez limitées.

La technologie du MIT promet de régler le problème en offrant un « transfert d’énergie sans contact » dans un rayon de 3,6 mètres. Couplé au principe de « physique de résonance », ce projet pourrait tirer profit de nombreuses énergies « invisibles ».

Un appareil émetteur devrait ainsi être capable de créer un champ magnétique doté d’une certaine fréquence. Les périphériques, dotés d’un récepteur adapté pourront s’ajuster sur cette fréquence et récupérer l’énergie émise. Selon le MIT, les pertes d’énergies seraient quasi-inexistantes, même lorsque des objets seront présents sur la route du transfert.

Pour le moment, ce projet est encore en plein développement, mais un premier prototype exploitant cette technologie pourrait voir le jour d’ici un an. Le projet pourrait s’appliquer à de nombreux appareils : téléphones mobiles, baladeurs, ordinateurs portables et des « bornes de recharge électrique sans fil » pourraient voir le jour.

En ce qui concerne les répercutions sur la santé, le MIT précise que les ondes émises seront sans radiation. L’un des responsables du MIT ajoute en plaisantant : « qu’il ne voit pas de raisons de s’inquiéter pour la santé. Mais que des gens trouveront certainement… ».

Laisser un commentaire

Champs Requis *.