Free, quatrième opérateur 3G français ?

| 0 Commentaires

Iliad, maison mère de Free, a confirmé vendredi 17 novembre 2006 « avoir exprimé un intérêt pour la 4ème et dernière licence » UMTS française. Actif dans l’ADSL, la fibre optique et le WiMax, Iliad souhaiterait, avec une licence 3G, « renforcer sa position sur le marché des télécoms en France ». La société, qui dispose déjà d’une licence WiMax nationale, développerait ce projet « en complément de son réseau WiMax en cours de déploiement ».

Rien n’est encore fait. L’intérêt d’Iliad pour la 3G « ne constitue en aucun cas un engagement pour le groupe, la procédure d’attribution de la 4ème licence n’étant pas encore définie par l’Arcep », indiquait vendredi dernier le groupe français dans un communiqué.

Iliad ajoute que le groupe suivra avec attention la procédure mise en oeuvre par l’Arcep l’an prochain. Le groupe affirme, enfin, que des aménagements devront être mis en place « pour assurer la viabilité d’un nouvel entrant et favoriser le développement de la concurrence sur le marché du mobile dans l’intérêt des consommateurs ».

Proposée au prix de 619 millions d’euros, la 4ème licence UMTS française (les trois autres sont détenues par Orange, SFR et Bouygues Telecom) intéresserait aussi le câblo-opérateur Noos Numéricable. Aujourd’hui, les dépôts de candidatures sont clos. L’Arcep devrait communiquer sur le sujet dans le courant de la semaine.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.