Une éruption solaire endommage le système GPS

| 0 Commentaires

Une éruption solaire qui a eu lieu en décembre dernier a endommagé une partie des satellites qui constituent la constellation des GPS, le système américain de géo positionnement utilisable à la fois par les militaires et par les civils.

C’est en tout cas que ce rapportent à Reuters des chercheurs qui précisent que le rayonnement de cette éruption perturbe les transmissions radioélectriques des signaux venant de Terre. Les fréquences utilisées par l’envoi de données GPS depuis les satellites – ou d’autres systèmes analogues – se sont en effet trouvées être les mêmes que celles brouillées par l’éruption solaire, rendant les signaux reçus nettement moins précis.

Il était déjà connu que ces rayonnements pouvaient endommager des satellites comme ce fut le cas pour la très puissante éruption solaire de 2003 mais celle de 2006 a eu d’autres effets indésirables. A ce sujet, Paul Kintner, professeur d’ingénierie électrique à l’université Cornell de New York, a précisé qu’en « décembre, nous avons constaté que les effets négatifs sur des récepteurs GPS ont été plus importants et plus répandus que prévu. Nous envisageons maintenant avec sérieux les dégâts que pourrait provoquer une nouvelle éruption solaire d’une intensité maximale ».

Selon Dale Gary, membre de l’institut des nouvelles technologie de New Jersey, il apparait en effet que la dernière éruption solaire a déjà causé dix fois plus d’interférences que lors du précédent « record » en la matière. Celà a eu pour conséquence de perturber le fonctionnement pendant quelques temps des récepteurs GPS d’une partie des amateurs de solutions de navigation par guidage vocal.

A noter que ce phénomène n’inquiète pas que les sociétés qui gravitent autour des systèmes de navigation GPS mais gêne également plusieurs sociétés d’état, dont la NASA, qui cherchent à limiter les dégâts – à court et à moyen terme – que pourrait provoquer une nouvelle forte éruption solaire.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.