Free affiche 2,49 millions d’abonnés ADSL

| 0 Commentaires

Avec un chiffre d’affaires consolidé de 278 millions d’euros au premier trimestre 2007 (+31% sur un an), le groupe Iliad, maison mère de Free, s’autoproclame « champion de la croissance organique ». Free reste le moteur du groupe : Au 31 mars 2007, le FAI affichait 2,49 millions d’abonnés ADSL, contre 2,27 millions au 31 décembre 2006, soit un gain de 220.000 nouveaux clients en un trimestre. Résultat, la part de marché du fournisseur d’accès Internet « sur les nouveaux abonnés ADSL » est de 25,6% au 1er trimestre 2007, contre 19% au 1er trimestre 2006.

Par ailleurs, Iliad affirme que le coût d’acquisition brut d’un abonné s’est maintenu, sur le trimestre, « à moins de 50 euros, soit le plus faible coût d’acquisition parmi les opérateurs ADSL français », le taux de ‘churn’ (perte d’abonnés) « à moins de 1% par mois ». Cerise sur le gâteau, Free déclare être « le seul opérateur du marché à disposer d’une base d’abonnés qui s’est développée sans croissance externe par l’adhésion de chacun des presque 2,5 millions d’abonnés à la marque Free et sur la base d’un forfait unique à 29,99 euros ». Concernant les services optionnels du FAI, ces derniers ont généré un CA d’environ 56,2 millions d’euros au premier trimestre 2007, contre 30,5 millions d’euros à la même période il y a un an. Enfin, au cours du premier trimestre 2007, l’ARPU haut débit s’est élevé à 34,9 euros par mois HT.

Le groupe, acquéreur de l’activité Internet d’AOL France et du spécialiste de la fibre optique Erenis, revendique environ 2,1 millions d’abonnés ADSL. Par ailleurs, Neuf négocie actuellement avec Deutsche Telekom le rachat de Club-Internet. Si l’opération aboutit, Neuf Cegetel pourrait franchir la barre des 2,6 millions d’abonnés haut débit et damer le pion au groupe Iliad, second opérateur ADSL français derrière Orange (France Télécom). Une autre bataille s’est engagée, celle du très haut débit. Alors que Neuf Cegetel a officialisé son offre fibre optique sur Paris le mois dernier, Iliad déclare avoir « contractualisé des autorisations de déploiement ‘vertical’ pour raccorder près de 60.000 foyers à son réseau FTTH dans Paris ».

Quoi qu’il en soit, la maison mère de Free confirme ses objectifs, à savoir : compter 2,8 millions d’abonnés haut débit à la fin de l’année 2007 et 4 millions en 2010, d’une part, raccorder 30.000 abonnés en FTTH fin 2007, d’autre part. Enfin, Iliad entend disposer de 80% d’abonnés dégroupés à la fin de l’année et réaliser une marge brute moyenne par abonné dégroupé de 20 euros. Le groupe Iliad devrait préciser ses ambitions lors de son assemblée générale du 29 mai 2007.

Free

Laisser un commentaire

Champs Requis *.