Arcep : Free candidat unique à la licence 3G

| 0 Commentaires

Il n’y a finalement pas d’effet de surprise ! L’appel à candidature en vue de déposer un dossier pour acquérir la quatrième licence 3G en France a été cloturé le mardi 31 juillet à 12 heures. Et l’Arcep annonce ce soir que seule la société Iliad, via sa filiale Free Mobile, s’est montrée intéressée pour l’obtenir.

Depuis le mois de mars, date à laquelle l’Autorité a lancé son appel à candidature, différents acteurs du monde des télécoms se sont montrés plus ou moins ouvertement intéressés par la licence comme Neuf Telecom, Bolloré, TDF, Vodafone et Hutchinson, suivis de Deutsche Telekom, Telefonica, Tele2 et Lagardère. Cependant, toutes ces sociétés ont finalement annoncé qu’elles n’étaient pas intéressées dans ces conditions (619 millions d’euros la licence) à l’acquérir.

Quelques mois plus tard, d’autres indiscrétions annonçaient que Numéricâble pourrait monter un dossier de candidature pour obtenir la licence 3G. Or, depuis la signature d’un MVNO de la marque qui exploitera l’infrastructure technique de Bouygues Telecom, la société Numéricâble est vite revenue sur sa décision. Au final, « un dossier a été déposé dans ce délai, par Free mobile, filiale à 100 % du groupe Iliad », précise aujourd’hui l’Arcep.

Cela ne veux pas dire pour autant que la licence 3G sera forcément attribuée à Free. En effet, même si l’Arcep valide le dossier monté par Iliad, la maison mère de Free, et qu’il savère que l’Autorité autorise le groupe à l’acquérir, Iliad sera toujours en droit de la refuser, prétextant que toutes les conditions nécessaires à son attribution n’ont pas été remplies. L’Arcep a jusqu’au 29 février 2008 pour attribuer ou non la quatrième licence 3G à Free.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.