France : le DVB-H validé pour la TV mobile

| 0 Commentaires

web.png La France a raté le lancement de son offre de TV Mobile ou TMP (télévision mobile personnelle) à l’occasion de la coupe du monde Rugby mais n’entend pas rater le prochain évènement sportif mondial, à savoir les jeux olympiques de 2008 qui se dérouleront en Chine.

Après la Commission Européenne qui a validé il y a quelques mois déjà l’utilisation d’une norme unique de TMP, au nom de DVB-H, c’est désormais le gouvernement français, en la présence de Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, qui valide ce choix technologique à un niveau plus national. Et le souhait de la part du gouvernement est clair, à savoir accélérer le déploiement de la TMP en France dans les prochains mois.

Déjà lancée en Italie (norme DVB-H) depuis l’année dernière à l’occasion de la monde de football ou en Corée (T-DMB), c’est le modèle économique de ce service qui pose aujourd’hui le plus de problèmes. Disponible pour une dizaine d’euros par mois en Italie ou gratuitement en Corée (amortissement via les publicités), les premières offres de TMP semblent dans tous les cas être assez plébiscitées par les mobinautes même si l’expérience de totale gratuité de la Corée a posé – et pose encore – de nombreux problèmes de saturation de réseau.

Concernant les prochaines étapes au sujet du lancement des premières offres commerciales de TMP en France, c’est dernièrement le CSA qui a lancé une consultation publique sur le sujet et qui a reçu 47 contributions d’éditeurs, distributeurs, opérateurs mobiles et industriels. Selon Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé des Entreprises et du Commerce extérieur, le lancement de la TMP devrait générer près de 10 000 emplois.

Les premières offres de TV mobile par DVB-H en France devraient désormais voir le jour avant l’été 2008, pour anticiper sur la possibilité de visionner des vidéos sur les JO de Pékin qui se dérouleront du 8 au 24 août. A noter que selon Gartner, seuls 5% des européens ont exprimé un intérêt sur le fait de regarder la télévision ou des vidéos depuis leur téléphone mobile. A l’inverse 20% des asiatiques ont témoigné de leur intérêt sur la TV mobile.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.