HyperSpace de Phoenix

| 0 Commentaires

Phoenix vient d’annoncer un système capable de rendre un ordinateur opérationnel en quelques secondes en contournant le système d’exploitation, tout en autorisant certaines applications, comme surfer sur Internet.

Les cartes mères cherchent à être de plus en plus innovatrices et on se souvient du noyau Linux intégré dans certaines cartes mères Asus.

Le fabricant de BIOS, Pheonix, vient de présenter un projet similaire : HyperSpace. Le but est de pouvoir allumer l’ordinateur en quelques secondes et profiter d’un système minimal pendant que le système d’exploitation démarre. Pour cela, il suffirait d’appuyer sur F4 juste après la mise sous tension. HyperSpace utilise alors une plateforme virtualisant les ressources de la machine. Cette technologie que la firme appelle HyperCore a été développée en partenariat avec Intel et AMD.

HyperSpace pourrait être utilisé pour surfer immédiatement sur Internet, vérifier ses mails en un instant ou regarder un DVD, mais Phoenix et MacAfee ont aussi d’autres projets. Ce système pourrait être utilisé pour lancer un antivirus qui pourrait alors plus facilement scanner le système d’exploitation puisqu’il serait indépendant de ce dernier.

La plateforme HyperSpace serait intégrée au BIOS. Si elle ne remplace pas évidemment un système d’exploitation classique, elle a le mérite de présenter des caractéristiques théoriques non négligeables. La seule différence avec Asus est que Phoenix ne fabrique pas ses cartes mères et qu’il lui faudra convaincre les constructeurs. Cela pourrait néanmoins être un atout pour Phoenix. Contrairement à ce qui se passe sous Windows, les constructeurs de cartes mères ou les revendeurs pourraient développer un réel espace totalement personnalisable qui pourrait alors grandement différencier deux cartes mères ou deux ordinateurs de marques différentes aux composants similaires.

Phoenix espère voir HyperSpace débarquer sur le marché durant le second semestre 2008.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.