Google veut développer les énergies renouvelables

google.png Google indique cette semaine son intention d’investir plusieurs centaines de millions de dollars dans un projet de recherche et développement consacré aux énergies renouvelables ou énergies « vertes ». Baptisée « Renewable Energy Cheaper Than Coal », cette initiative sera focalisée sur les énergies solaire, éolienne et géothermique, explique la firme dans un communiqué. En proie à des critiques de plus en plus fréquentes, Google aurait-il décidé de remettre en avant le « Don’t be evil » qui était la devise originelle de ses fondateurs ?

« Nous avons l’expérience de la conception de centres de données à grande échelle économiques en énergie », affirme Larry Page, cofondateur de Google. Outre cette expérience, le moteur de recherche pourra s’appuyer sur sa trésorerie de plusieurs milliards de dollars. Il évoque des investissements se comptant en dizaines de millions de dollars dès 2008, puis en centaines de millions au-delà. « Notre objectif est d’arriver à une capacité de production d’un gigawatt d’énergie renouvelable », déclare Page, ce qui correspondrait selon lui à la consommation en énergie d’une ville comme San Francisco.

« Si nous y parvenons, le monde pourra réduire notablement ses émissions de carbone », affirme-t-il encore. Dans le même temps, la firme réaliserait sans doute d’importantes économies d’énergie, tout en acquérant une certaine indépendance vis-à-vis des producteurs d’énergie. Aujourd’hui, les panneaux photovoltaïques installés sur les toits du siège de la firme, à Mountain View, représentent l’une des plus importantes installations de production d’énergie solaire installées par une société.

Les commentaires sont fermés.