Livres et frais de port : Amazon condamné

Le site de e-commerce Amazon dans sa version française a été condamné par le TGI (Tribunal de grande instance) de Versailles dans le cadre de l’affaire liée au prix unique du livre. Attaqué par le Syndicat de la Librairie Française qui lui reprochait de dissimuler des prix de vente « discount » sur les livres en proposant les frais de port gratuit et des bons de réductions, Amazon devra verser 100 000 euros de dommages et intérêts.

Le TGI a précisé que la gratuité des frais de port était ici assimilée à une vente avec prime, chose qui est interdite par la loi sur le prix unique du livre datée du 10 août 1981. Ces avantages commerciaux proposés par Amazon auraient conduit à une concurrence déloyale envers les librairies indépendantes. Amazon va donc devoir cesser de proposer des frais de port gratuit et l’application de coupon de réduction ne devrait plus s’appliquer aux livres proposés par l’e-marchand. Pour rappel, en mai dernier, Alapage, un concurrent d’Amazon, avait été condamné pour une affaire similaire. Pour l’instant, on ignore si le groupe d’origine américaine va faire appel de cette décision ou non.

Reste que les internautes risquent de pâtir de cette décision puisqu’elle va automatiquement augmenter le coût des livres sur un site très utilisé pour ce genre d’achat, alors que les librairies physiques seraient très peu touchées par cette « nouvelle concurrence ». Ainsi, seulement 4 à 5% des livres achetés en France passeraient par un site Web comme Amazon…

Les commentaires sont fermés.