Sun rachète Innotek, auteur de VirtualBox

Sun Microsystems confirme son engagement dans l’écosystème open source. Après avoir annoncé acquérir MySQL AB, éditeur suédois du serveur de base de données du même nom, Sun a indiqué, mardi, son intention de racheter, pour un montant non précisé, Innotek, concepteur allemand de la VirtualBox.

Logiciel de virtualisation proposé sous licence publique générale (GPL), VirtualBox permet à l’utisateur d’un ordinateur de bureau ou d’un portable basé sur une architecture x86 (Windows, Linux, Mac ou Solaris) de faire fonctionner différents systèmes d’exploitation, l’un physique, les autres virtuels, sur une même machine et de passer de l’un à l’autre « en un clic ». VirtualBox supporte différents systèmes hôtes dont Windows de la 3.1 à Vista, Linux (2.2, 2.4 et 2.6), Solaris x86, OS/2, Netware et DOS.

« VirtualBox fournit le complément parfait des produits Sun xVM Server. Tandis que Sun xVM Server a été conçu pour les centres de données, VirtualBox est le partenaire idéal des postes de travail », a souligné dans un communiqué Rich Green, vice-président de Sun Software. Avant d’ajouter : « VirtualBox s’aligne avec d’autres produits Sun destinés aux développeurs comme GlassFish, OpenSolaris, OpenJDK, MySQL ainsi qu’une vaste gamme de projets communautaires open source ».

Depuis janvier 2007, la VirtualBox aurait été téléchargée 4 millions de fois. Cet outil déboule sur un marché où s’activent VMWare, Citrix (à travers le rachat de XenSource) et Microsoft (Virtual PC).

Les commentaires sont fermés.