Le P4P promet de doubler la vitesse du P2P

Lors du DCIA P2P Market Conference à New-York, une firme a dévoilé une nouvelle technologie baptisée « P4P » qui promet d’augmenter jusqu’à 205% les téléchargements via les réseaux Peer To Peer. Testée avec succès à l’aide de Verizon et de Pando, cette technologie devrait prochainement être testée avec d’autres fournisseurs d’accès et d’autres technologies/réseaux P2P a affirmé un responsable du « P4P Working Group ».

Les tests ont été effectués jusqu’à présent avec l’implantation du P4P, l’application Pando et la topologie réseau de Verizon. Globalement, le P4P permet d’accélérer les téléchargements P2P en optimisant le trafic réseau, en réduisant le nombre de routeurs sollicités et les transferts de données nécessaires pour effectuer les téléchargements. Le P4P aurait aussi pour objectif d’effectuer les transferts de façon optimale d’un point de vue géographique, c’est à dire que ce sont les ordinateurs les plus proches de l’utilisateur qui seraient chargés de fournir les données demandées et ce afin de réduire les risques de pertes de données, d’accélérer les transferts et de réduire l’encombrement des réseaux. Selon Verizon, en phase pratique, le P4P aurait permis d’accélérer de 60% les transferts de fichiers.

Pour qu’il soit vraiment efficace, le P4P nécessiterait toutefois qu’il soit implanté par de nombreux fournisseurs d’accès à travers le monde. De nouveaux tests devraient être conduits avec NBC Direct et Telefonica dans les semaines à venir. A l’heure actuelle, les tests se basent principalement sur les réseaux BitTorrent, reste maintenant à voir si le P4P sera capable de séduire à la fois les FAI et les quelques ayants-droits qui font confiance au P2P pour la distribution de leurs contenus légaux.

Les commentaires sont fermés.