Mono 2.0 : une alternative libre à .NET Framework

| 0 Commentaires

mono programmation linux windows mac osx .net c# gtk# asp.net

Afin d’accélérer le développement des applications pour Linux et encourager les développeurs de Windows à rendre leurs programmes compatibles avec plusieurs distributions du système open source, les développeurs de l’environnement graphique GNOME ont lancé le projet Mono. La plateforme Mono, sponsorisée par Novell, se veut être une alternative libre à la technologie .NET Framework de Microsoft. Aujourd’hui, Mono 2.0 permet désormais de porter les application basées sur .NET Framework 2.0 et C# 3.0 sous Linux, mais aussi sous Mac OS X et Solaris.

Les développeurs seront donc ravis d’apprendre que Mono 2.0 embarque un compilateur pour C#3.0 ainsi que pour Visual Basic 8. La plateforme inclut plusieurs outils compatibles avec l’interface de programmation de Microsoft et notamment Windows.Forms 2.0. En plus d’une optimisation générale des ressources système, le compilateur C# prend désormais en charge la fonctionnalité de requête intégrée au langage (LINQ). Windows.Form 2.0 apporte plusieurs innovations sur les contrôles .NET DataGridView (permettant d’afficher des données tabulées depuis plusieurs sources) et ToolStrip (pour la création de barres d’outils, d’état ou de menu).

Par ailleurs, Mono 2.0 embarque le debugger Gendarme, un outil de test permettant d’identifier d’éventuels problèmes de fonctionnement du logiciel avec notamment l’infrastructure DTrace pour analyser le comportement de l’application sur les systèmes Solaris et Mac OS X

Miguel de Icaza fondateur et développeur de GNOME explique à ArsTechnica: « Mono 2.0 profitera à un large éventail de développeurs, d’éditeurs de logiciels indépendants et d’utilisateurs en leur permettant d’écrire leur application une seule fois pour que celle-ci fonctionne sous tous les systèmes d’exploitation ».

http://www.mono-project.com

Laisser un commentaire

Champs Requis *.