Matignon en faveur d’un 4e acteur 3G

| 0 Commentaires

Le gouvernement français serait favorable à l’entrée d’un nouvel opérateur mobile plutôt qu’à un partage de nouvelles fréquences 3G auprès des actuels acteurs dotés d’une licence 3G, à savoir Orange, SFR et Bouygues Telecom.

C’est ce que révèle une note interne de Matignon datée du 31 octobre et publiée samedi dernier par le quotidien La Tribune. Cette note va dans le sens des préconisations de l’Arcep, à savoir une attribution d’une quatrième licence mobile en un bloc ou en plusieurs lots de fréquences. Avec une volonté de privilégier un nouvel acteur. De quoi satisfaire les projets d’Iliad qui cherche depuis de nombreux mois déjà à disposer de cette nouvelle licence.. sans en payer le prix fort de 619 millions d’euros, somme déboursée il y a plus de 7 ans par les trois opérateurs historiques.

Selon cette note, Matignon chercherait donc à proposer tout d’abord un lot de fréquences de 10MHz à un nouvel opérateur et un lot de 5 MHz avec une procédure d’attribution ouverte à tous. Si ce premier choix n’arrivait pas à être imposé, le gouvernement chercherait alors à proposer trois lots de fréquences de 5 Mhz ouvertes à tous, toujours en ayant pour principal objectif de favoriser un nouvel entrant.

Côté calendrier, il devrait être nécessaire d’attendre le premier semestre 2009 pour que la quatrième licence de téléphonie mobile soit attribuée. En attendant, un appel d’offres devrait être lancé « dès le mois de décembre », en marge, « conformément à la loi, d’un débat au Parlement organisé en novembre », confirme La Tribune.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.