Le réseau à LED plus fort que le WIFI

| 0 Commentaires

L’idée de créer un réseau de communication sans fil avec la lumière est trouvé en octobre 2008 par des chercheurs du Boston University’s College of Engineering évoquent .

L’idée est ensuite reprise par le programme de recherche européen OMEGA en 2011 pour atteindre des débits de laboratoires d’environ 1 Gb/s .

Le principe de ce réseau est très simple : les données sont transmises sous la forme du clignotement à très haute fréquence de diodes électroluminescentes (LED). Comme sur de la fibre optique, on multiplie les débits en additionnant plusieurs longueurs d’ondes grâce à des LED rouges, vertes, bleues et blanches.

Parmi les avantages, on peut citer :

  • installation extrêmement simple dans une maison : il suffit de remplacer les ampoules par des LED
  • insensibilité aux interférences électromagnétiques
  • aucune pollution électromagnétique, un point important pour les électrosensibles, les avions ou les équipements médicaux
  • faible consommation d’énergie
  • un seul émetteur peut servir plusieurs clients, sans multiplication de la bande passante nécessaire (broadcast)
  • sécurité puisque la communication n’est possible que dans le cône d’illumination de l’émetteur

Ce réseau n’est pas exclu d’inconvénients car il faut maintenir une visibilité directe du récepteur par l’émetteur et de maintenir la lampe allumée mais ces conditions peuvent tout à fait être remplies dans des environnements comme des bureaux en open space, des restaurants, etc.

Ce réseau devrait être en démonstration lors du prochain IFA de Berlin en septembre.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.